Mesurer la performance des investissements immobiliers nécessite l’utilisation d’indicateurs. Les plus importants sont le Taux de Rendement Interne (TRI), le multiple de fonds propres (aussi appelé equity multiple) et le profit en valeur nominale.

Plus l’opération est courte plus les indicateurs equity multiple et profit nominal brut sont importants.
Pour les deals d’une durée supérieurs à sept ans, il faut surtout regarder la rentabilité globale annualisée de l’opération, cette dernière étant bien retranscrite par le Taux de Rendement Interne.

Pour obtenir une approche fine de la profitabilité, il faut combiner la lecture de tous les indicateurs, avant et après levier bancaire.

  • EQUITY MULTIPLE : Nombre de fois que l’on récupère sa mise initiale. Lorsqu’il est égal à un, on ne gagne rien ; lorsqu’il est égal à deux, on double sa mise initiale.
  • TAUX DE RENDEMENT INTERNE : taux de rendement annuel moyen actualisé (sur toute la durée de détention). Cet indicateur intègre à la fois le rendement locatif et le rendement en capital issu de la plus-value de cession.

velit, massa Lorem diam amet, vulputate, ultricies consectetur